Archive de la catégorie ‘astuce du jour’

La tomate, rouge à croquer !

Jeudi 27 novembre 2008

la-tomate.jpgS’il est un ingrédient dont l’absence est inconcevable dans une cuisine, c’est bien la tomate. Dans les salades, les sauces, la soupe, les tajines, en accompagnement… les cuisines méditerranéennes – la cuisine marocaine en particulier – la convoquent presque systématiquement. Le grand chef français Joël Robuchon l’a choisie pour illustrer, avec le poivron vert, la couverture de son livre culte « Le meilleur et le plus simple de Robuchon ». Dans ses « Odes élémentaires », le poète chilien Pablo Neruda lui a dédié une ode laudative. Voilà qui en dit long sur son potentiel de séduction : la jolie tomate illumine les étals des marchés de ses rondeurs et de sa couleur éclatante. Cerise, olivette, coeur de boeuf, elle est quasiment de toutes les préparations culinaires : une cuisine peut se passer de certains ingrédients, mais certes pas de la tomate. Fraîche, en concentré, en boîte, elle est indispensable. Tour à tour considérée comme plante ornementale, aphrodisiaque, nocive (comme ce fut le cas de la pomme de terre), la tomate fut découverte au XVIe siècle par les Conquistadores lorsqu’ils arrivèrent en Amérique du sud où les Incas la cultivaient depuis bien longtemps. Elle fut ensuite rapportée en Espagne, puis introduite dans les pays voisins par les Maures jusqu’à devenir l’emblème de la cuisine méditerranéenne. Elle est à présent cultivée dans pratiquement tous les pays du monde dans des dizaines de variétés et c’est le troisième légume produit au niveau mondial, après la pomme de terre et la patate douce. Le Maroc en produit environ 1,3 million de tonnes par an dans les régions de Souss Massa, Oualidia, El Jadida et Casablanca, en pleine terre et sous serre. L’éternelle question que l’on se pose au sujet de la tomate est de savoir s’il s’agit d’un fruit ou d’un légume. Mettons tout le monde d’accord : la tomate est bien un fruit au plan botanique… mais dès qu’elle entre dans la cuisine, elle se prépare et se consomme comme un légume ! Un légume hypocalorique aux vertus diurétiques, laxatives et reminéralisantes. Le lycopène, le pigment qui lui donne sa couleur rouge, est intéressant à plusieurs titres (surtout lorsque la tomate est cuite) : c’est un puissant antioxydant, il protège le système cardio-vasculaire, il permet de réduire le taux de cholestérol, et il est plus efficace que le bêta-carotène pour pigmenter la peau.
Idées gourmandes
La tomate se prête à une multitude de préparations culinaires, des plus simples au plus sophistiquées. Mais avant toute chose, sachez que, pour lui garder toute sa saveur, il ne faut pas ôter le pédoncule avant de la laver car cela a pour effet de la gorger d’eau. Nature, n’hésitez pas à la déguster à la croque au sel (fleur de sel, sel fin, parfumé ou non, tous l’accompagnent à merveille). Dans les salades, elle se consomme crue ou cuite, coupée en quartiers ou détaillée en petits dés. Assaisonnée d’huile d’olive, de sel, de poivre et de basilic frais ciselé, la salade de tomate et de mozzarella, arrivée d’Italie sur nos tables, constitue un plat simple et rapide à réaliser. En soupe, c’est l’ingrédient de base du fameux gaspacho cher à la cuisine espagnole qui le réinvente d’année en année. En sauce ou en morceaux, elle constitue la base de la pizza, mais essayez aussi la tarte à la tomate : enduisez un fond de pâte sablée d’un mélange de moutarde, de crème fraîche, de concentré de tomate, de sel et de poivre. Recouvrez le tout de rondelles de tomates et parsemez d’emmenthal râpé avant de passer au four. Les grosses tomates charnues se farcissent très bien avec un mélange de kefta et de riz légèrement relevé, ou encore de ricotta ou de thon. Si vous êtes adepte du crumble, profitez de la saison des tomates cerise pour en préparer un délicieux. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette spécialité n’est pas exclusivement réservée aux fruits sucrés : la tomate s’y prête parfaitement. Pour accompagner des grillades, préparez des tomates au four : il suffit de les couper en deux, de les saupoudrer de persil, d’ail, de sel et de poivre (et éventuellement d’une pincée de chapelure) avant de les faire cuire au four. Lorsqu’elles sont dorées et que leur peau est légèrement ridée, elles sont prêtes. En coulis, la tomate se marie parfaitement avec le flan ou le gratin de courgettes dont il relève le goût, les pâtes, le riz, l’omelette, le poisson cuit au four ou à la vapeur… La tomate se prépare également en confiture, mais il s’agit cette fois de tomates vertes. Enfin, la tomate nous est apparue récemment sous deux formes originales : séchée (utilisée depuis longtemps en Italie) et en sorbet (l’été arrive, pensez-y !). La tomate séchée, très forte en goût, rehausse les saveurs d’une salade composée, se mélange à une sauce d’assaisonnement (coupée en petits dés), s’unit parfaitement à la mozzarella et aux olives vertes ou noires pour donner un succulent cake salé. Ses utilisations sont multiples, mais mieux vaut savoir que, si vous les achetez sous vide, vous devrez les faire tremper une vingtaine de minutes dans l’eau bouillante afin qu’elles se réhydratent et retrouvent leur saveur. Si vous les achetez marinées dans l’huile, vous pouvez les utiliser telles quelles. Quant au sorbet, il peut se consommer en entrée, en entremets ou en dessert.

 La tomate dans la cuisine marocaine
Crue, grillée, frite, confite, cuite en sauce ou en accompagnement d’autres légumes, la tomate occupe une place de choix dans les préparations culinaires au Maroc. Dans les salades crues, la tomate apporte sa fraîcheur et sa jolie couleur. Ainsi, elle forme un duo aux couleurs nationales avec le poivron légèrement grillé. Une variante de cette recette, spécialité de la ville de Taza, consiste à faire griller tomates et poivrons et à les écraser à l’aide d’un hachoir en bois dans un récipient en bois également. Arrosée d’huile d’olive et assaisonnée de sel cette « s’lata madqouqa » est sublime. La pomme d’or (ou d‘amour) peut se suffire à elle-même, découpée en petits dés, saupoudrée d’oignons hachés. Elle accompagne parfaitement les salades vertes, laitue ou sucrine, ainsi que les concombres et d’une manière générale toutes les crudités. Toutes ces préparations sont arrosées d’huile d’olive ou de vinaigrette à l’huile d’olive également. Parmi les salades cuites, la chekchouka, tomates et poivrons cuisent ensemble avec une gousse d’ail, du sel et du paprika. Un filet d’huile d’olive ajoute une note fruitée à cette salade. Au chapitre soupes, la tomate donne sa couleur à la harira, enrichit la chorba et toutes les soupes de légumes. Elle est l’élément indispensable du couscous aux sept légumes. Dans les plats cuisinés, la tomate est omniprésente. Parmi les préparations salées, on peut citer le tajine d’agneau aux tomates et aux oignons. Elle accompagne tous les légumes verts : haricots, courgettes… Dans les fameux tajines à la tomate légèrement sucrée, elle règne sur le maqfoul ou binraraïn ou encore le qamama. Quant à la matecha mâasla, confiture de tomates aromatisée à la cannelle et ornée de graines de sésame, elle se sert seule ou décore de sa couleur rutilante les tajines de poulet ou de viande. Les sauces tomates, quant à elles, font d’excellents tajines agrémentés d’oeufs (que l’on appelle familièrement le BM – bed be matecha), de khliï, de boulettes de kefta ou encore d’abats. La tomate rehausse également les poissons et les fruits de mer (moules, crevettes et calamars), découpée en tranches sur les poissons entiers, ou en petits morceaux dans les tajines. Elle se présente également sous forme de sauce très concentrée, cuite avec de l’ail et du paprika et agrémentée de persil haché menu, pour accompagner poissons et légumes frits (pommes de terre, aubergines et poivrons).

Carole Belahrach  saveursetcuisinedumaroc.com

 

La tomate, rouge à croquer !  dans astuce du jour legumes-tomates-1legumes-tomates-10 dans astuce du jourlegumes-tomates-2legumes-tomates-3legumes-tomates-4legumes-tomates-5legumes-tomates-6legumes-tomates-7legumes-tomates-8legumes-tomates-9

Un petit coucou pour vous souhaiter

une agréable  soirée et une douce nuit!
J’espère que vous allez toutes bien!
Je vous remercie pour vos gentils commentaires!

Je vous fais un gros bisous et à plus!

BONNE SOIREE A VOUS TOUTES. fleur-035

 

douce-nuit.gif

fee053

Comment faire les meringes en vidéo

Mardi 25 novembre 2008

 

Nos techniques en vidéo…
cliquez sur la photo
Comment faire les meringes en vidéo dans astuce du jour tc_0192_sommaire

Ingrédients :

- 4 blancs d’oeufs

- 50 g de sucre

Etapes clés :

Fouetter les blancs jusqu’à ce qu’ils soient presque pris.

Incorporer progressivement le sucre tout en continuant à fouetter la masse.

Serrer les blancs en mélangeant vivement la masse. Cela va les raffermir. Pour vérifier la fermeté des blancs, renverser le saladier, les blancs doivent tenir au fond.

Pour réaliser des îles flottantes :

Prélever des cuillères du mélange et les faire cuire 30 secondes au micro-ondes ou les pocher dans le lait 1 minute sur chaque face.

Pour faire cuire des meringues :

Mettre les blancs dans une poche à douille et réaliser des petits tas sur une plaque à four recouverte de papier cuisson. Sans poche à douille, on peut tout à fait faire des quenelles avec deux cuillères.

La meringue se cuit très longtemps à basse température soit 4 à 5 heures à 80°C (thermostat 2-3). On peut également faire chauffer le four à 200°C (thermostat 6-7), l’éteindre et y laisser les meringues toute une nuit.


Autres vidéos sur la thématique : Pâtisserie

 

Bonne navigation http://www.marmiton.org/pratique/techniques-culinaires-video-cuisine-theme-patisserie.cfm

Alors quelques tours de main pour le week end!!!!!

Samedi 22 novembre 2008

Toujours gâtée par mon amie Rabia de Ririfleur, quand je navigue chez elle je ne puis me passer d’en profiter pour publier les trucs et astuces qui peuvent vous rendre service.

 

      motmul03.gif  divers82.gif1178868149.gif

Alors quelques tours de main pour le week end!!!!! dans astuce du jour 88p90xfr

Enlever les arêtes des poissons à la cuisson

Pour les poissons à petites arêtes, placez dans l’eau de cuisson une feuille d’oseille.
Les petites arêtes auront disparu une fois le poisson cuit !

Conserver le pain

Placez votre pain dans votre four à micro onde, qui est insensible à tout changement de température !
Votre pain ne sera plus jamais ni trop mou, ni trop dur !

Couper le pain frais

Avant de commencer à couper le pain frais, plongez la lame du couteau dans de l’eau bouillante. La découpe sera facilitée, et les tartines bien

 plus présentables !

Réussir une grillade de boeuf

Sortez de votre réfrigérateur votre pièce de bœuf quelques heures avant de la faire griller.
Laissez-la patienter sur plusieurs couches de papier absorbant.
Ainsi préparée, votre grillade de bœuf sera réussie, succulente et légère !

Alléger une omelette

Versez une cuillère à soupe d’eau (ou de lait) par jaune d’œuf dans votre omelette.
Cela va l’alléger et la rendre plus digeste.
Utilisez la même méthode pour les œufs brouillés, ce qui offrira les mêmes avantages !

Empêcher au riz cuit de sécher

Si vous ne servez pas votre riz aussitôt cuit, et pour éviter qu’il ne sèche en refroidissant, couvrez votre récipient et placez-le au four, thermostat 3, en remuant de temps en temps.
Le riz patientera le temps d’être servi, chaud et tendre à souhait !

Réussir la Béchamel

Pour réussir votre Béchamel à coup sûr et sans grumeaux, prenez une fourchette que vous piquerez dans un morceau de pomme de terre.
Tournez ensuite votre sauce avec cette « spatule maison ».
Votre Béchamel sera impeccable : lisse et onctueuse !

Faire dorer un poulet

Versez du lait directement sur votre poulet, puis saupoudrez-le de farine. Faites-le rissoler. En fin de cuisson, vous pourrez apprécier ce poulet délicieusement doré !

Obtenir une peau de poulet croustillante

Pour que la peau d’un poulet rôti soit particulièrement croustillante, aspergez-le d’eau salée 20 minutes avant de le sortir du four.

Dorer une brioche

Dorez facilement vos brioches en versant dessus un peu de café faiblement sucré.
Procédez de la même façon pour vos tartes, çà marche aussi !

Eplucher l’ail sans difficulté

Trempez vos gousses d’ail dans de l’eau très chaude juste avant de les éplucher.
La peau partira beaucoup plus facilement, et ne collera plus vos doigts !

Faire rôtir les pommes de terre

Piquez vos pommes de terre avec une fourchette avant de les faire rôtir.
Elles garderont leur tenue tout au long de la cuisson, et ne se transformeront plus en purée !

Cuire les légumes en préservant leur couleur

Pour que vos légumes conservent leur couleur d’origine une fois cuits, versez dans l’eau de cuisson la moitié d’une petite cuillère à café de bicarbonate de soude.
Tenue des couleurs garantie, sans « délavage » !

Eviter les projections de graisse

Lors de la cuisson, ajoutez une petite pincée de farine dans la poêle.
La graisse évitera ainsi de sauter, et de s’éparpiller sur la gazinière !

Préparer des gaufres légères

Ajoutez à votre préparation de gaufres habituelle un grand verre d’eau, juste avant de passer à la cuisson. Vos gaufres seront légères, et beaucoup plus faciles à digérer !

Pour raffraîchir vos menus, un vent de fraîcheur dans votre cuisine

Fruits glacés

Pour décorer mes verres quand je reçois mes amis, je mets des fruits au congélateur (rondelles de citron, quartiers de clémentines, cerises, etc…) Et voilà de parfaits glaçons fantaisie !

Saladier fraîcheur

Empiler 2 saladiers transparents. Remplir l’interstice d’eau et ajouter des fleurs fraîches, des plantes, ou des fruits. Placer au congélateur. Vous avez désormais un saladier déco idéal pour conserver la fraîcheur de vos plats.

Vos gâteaux ne brûlerons plus

Répandre un peu de sel dans le four sous vos gâteaux (dans le lèche-frite) et vos gâteaux ne brûlerons plus jamais.

Gâteau plus léger, bien levé

Remplacer la moitié de votre farine avec de la maïzena : le gateau sera plus léger et bien levé, il n’en sera que plus moelleux. Régalez vous

Gâteau moins calorique

Pour rendre vos gâteaux moelleux beaucoup moins caloriques, enlever un tiers de la dose de sucre et remplacer la dose de beurre par du fromage blanc à 20%. Gourmandise et légèreté garanties !

Des gâteaux secs toujours croustillants

Je range mes gâteaux secs dans une boîte hermétique avec un bouchon de tube d’aspirine. Mes gâteaux ne sont jamais ramollis.

Pain moelleux

Lorsque je décongèle du pain à la dernière minute dans le four traditionnel ou au micro-onde, je mets un petit récipient rempli d’eau dans le four ce qui me permet d’avoir un pain moelleux qui ne désèche pas une fois sur la table !

Cuisson de la pâte

Pour éviter que votre pâte sablée ou brisée ne s’affaisse durant la cuisson, disposez votre pâte dans vos moules et mettez les au frais pendant une demi heure (réfrigérateur)

Pomme pour le pain

Pour garder une baguette croustillante du matin au soir, il suffit tout simplement de placer une pomme dans votre sac à pain que vous changerez toutes les semaines.

Si vous voulez des remèdes santé et beauté n’hésitez pas à visiter ce lien.Donc tout ce qui sert en suisine nous porte main forte au niveau de tout le corps .

http://angepasse.fr/lectures/trucsastuces/sante.htm       11vlvlfg dans astuce du jour                                      

 

Le marc de café fait son effet

Jeudi 20 novembre 2008

Les odeurs du frigo

Pour éliminer les odeurs du frigo, on peut aussi se servir de ce produit – il suffit d’une petite quantité déposée dans un bol. Pour les odeurs d’humidité ou de moisi, dans un placard par exemple, le marc de café est également efficace.

 Nettoyage Carafe en verre

Le marc de café nettoie et désodorise parfaitement casseroles, cocottes et faitouts. Il suffit de le faire bouillir avec un peu d’eau ou de s’en servir comme d’une poudre sèche à récurer. Il remplace aisément le savon et dégraisse les verres ayant contenu des liquides gras.

Le marc de café fait son effet dans astuce du jour cogg5sxy
Depuis longtemps utilisé pour la voyance par le marc de cafe mais je n’y crois guère 

apu-5-j2o0kvdvkmv7vd8thoeh6oqi dans astuce du jour

Et un peu d’humour sur le marc de café

Ça se passe un dimanche matin. Un monsieur est victime d’une crise d’hémorroïdes carabinée. Ne voulant pas déranger le médecin un dimanche, il demande à sa femme si elle ne connaît pas un remède de « bonne femme ». Sa femme lui répond qu’effectivement, elle se souvient que sa grand-mère utilisait des cataplasmes à base de marc de café. Alors le monsieur suit les conseils de son épouse et s’applique sur le fondement des compresses imbibées de marc de café pendant toute la journée. Le lundi matin, il décide malgré tout de consulter car la douleur est encore très importante. Le médecin le reçoit, le fait se déshabiller puis se pencher en avant.

Le monsieur reste comme ça, en position pendant cinq bonnes minutes, puis il commence à s’inquiéter :

- Alors Docteur, qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce que vous voyez ?

Et le docteur répond :

- Je vois… des changements dans votre carrière… un grand amour avec une belle jeune femme brune… de l’argent, beaucoup d’argent…

Ce n’est que de l’humour mais pour finir une note importante pour le marc café

 L’apport nutritionnel du marc de café favorise la croissance avec son apport important de potassium et la conservation de vos plantes. Lors de la préparation du café, la majorité de son acidité disparaît, le marc à alors un pH de 6.9 et un taux d’azote de carbone de 20-1. Vous pouvez l’utiliser directement ou le conserver précieusement après séchage pour divers usages.

Ah mon ami café que ferais-je sans toi moi qui à peine les yeux ouverts te savoure avec joie.Merci mon Dieu.Sourour.

dyn009_original_434_366_gif_58690_3ae3f5dfff3ab84afaa00defc41bbefe w7p8msrc

Aujourd’hui c’est la journée du café!

Mardi 18 novembre 2008

Les épices pour un bon café à la marocaine

1 c à c de graines de sésame grillé
1 c à c de graines d’anis (nafaa)
1 c à c de cannelle en poudre
1/4 c à c de gingembre moulu
1/4 c à c de poivre noir moulu

1/4 c à c de thym moulu (facultatif)

1 pincée de cardamone

1 pincée de noix de muscade râpée

qq graines de gomme arabique moulue

passer le tout ds le mixeur à café et mélanger avec votre café moulu (environ 250g)

Aujourd'hui c'est la journée du café! dans astuce du jour cafe

Café au Poivre et à la Cannelle

R32 dans astuce du jour

Ingrédients :
Un bon café
Du poivre gris en poudre
De la cannelle en poudre
Du sucre blanc ou roux

Préparation :

On peut ajouter beaucoup de choses dans le café, le mélange poivre cannelle est particulièrement agréable. Pour 8 doses de café, rajouter une demi-dose de poivre, et une demi-dose de cannelle.
Bien mélanger, et passer à la cafetière normalement.

Si vous voulez faire votre café à la marocaine, de façon traditionnelle, faites bouillir un litre d’eau, et quand l’eau est à ébullition, rajouter le café (8 cuillères à café) et le poivre et la cannelle, par petites quantités, en remuant bien.
Laisser bouillonner pendant 3 minutes, puis reposer, à couvert et feu éteint, pendant 2 minutes
.

et je vous dis bonne fin de journée par ces 10 commandements suivis du 11ème

597015940iarpj2ai

Merci Ririfleur pour tout ce partage

12